www.google.com

Leeuweryck
Sint-Pieters-Leeuw

SENIOR HOUSING

37 appartements-services
25 parkings souterrains

Central Gardens
Bruxelles

SOCIAL HOUSING

Appartements via Agence Immobilière Sociale
105 parkings souterrains

VENDU
80%

Pulse - The beating heart of business
Gent

OFFICE DEVELOPMENT

2 immeubles de bureaux individuels

Nieuw-Hunnegem
Geraardsbergen

SENIOR HOUSING

41 appartements-services

VENDU
100%

Cust'O
Oostduinkerke-Bad

SENIOR HOUSING

63 appartements-services
36 parkings souterrains
Parties communes spacieuses

VENDU
85%

Vanishing Point
Nieuwpoort

RESIDENTIAL DEVELOPMENT

20 appartements marquants
2 espaces commerciales au rez-de-chaussée
3 étages souterrains avec parkings

VENDU
90%

Suikerpark
Veurne

MIXED URBAN DEVELOPMENT

Développement intra-urbain mixte
Collaboration Public-Privé avec WVI et Stad Veurne

Waregem Business Park
Waregem

OFFICE DEVELOPMENT

5 immeubles de bureaux individuels

VENDU
90%

ION est le premier promoteur immobilier belge neutre en CO2

Depuis peu, ION peut se targuer d’être une entreprise neutre en CO2. ION a subi le contrôle de la célèbre organisation CO2logic et, sur la base de cet audit, ION a effectué la compensation de ses émissions de CO2 et est désormais une entreprise réellement neutre en CO2. CO2logic a répertorié les émissions de CO2 d’ION. L’analyse a révélé que l’entreprise a rejeté (en 2015) l’équivalent de 50 tonnes de dioxyde de carbone. En se basant sur le contrôle effectué, CO2logic a également formulé quelques recommandations visant à réduire l’empreinte écologique de l’entreprise. Certaines d’entre elles sont très faciles à mettre en pratique, comme par exemple veiller à une pression correcte des pneus des véhicules de société. Cette simple intervention peut représenter une réduction annuelle des émissions de CO2 allant jusqu’à 5 % (soit 1,5 tonne de CO2). ION a décidé de faire réaliser une telle analyse chaque année, d’une part, en vue de la réduction de ses propres émissions de CO2 et d’autre part, en vue d’une compensation annuelle desdites émissions (« offsetting »). La compensation carbone signifie qu'une entreprise compense ses propres émissions en investissant dans la réduction d'émissions de CO2 produites ailleurs. En l’occurrence, ION soutiendra cette année un projet destiné à sauver des arbres en Ouganda, où 95 % de la population est dépendante du bois et du charbon de bois pour la préparation de ses repas chauds. Le projet prévoit la fourniture de poêles à bois (disponibles à la vente locale). Chaque poêle permet de réduire jusqu’à 40 % les émissions de CO2. L’utilisation des poêles à bois permet en outre de réduire considérablement les émissions de fumées nocives pouvant provoquer des maladies respiratoires, lesquelles restent la cause de décès infantile numéro 1 en Afrique. En utilisant essentiellement de l’électricité verte, ION est déjà parvenue à limiter considérablement sa propre empreinte écologique (l’économie réalisée représente 7,6 tonnes de CO2). Grâce à l’analyse effectuée par l’organisation CO2logic, l’entreprise poursuit ses efforts dans la bonne direction. ION a l’intention de faire exécuter annuellement un contrôle similaire avec pour objectif de poursuivre la réduction de ses émissions de CO2 et d’inciter ainsi ses employés et d’autres entreprises à suivre le même exemple. Pour plus d'informations, prenez contact avec Sarah Welker: Tél. : +32 (0)56 62 50 50 E-mail : sarah.welker@ion.be

Niefhout
Turnhout

MIXED URBAN DEVELOPMENT

Développement intra-urbain mixte
Collaboration Public-Privé

VENDU
90%

ION désigné « soumissionnaire préféré » pour le développement d’un projet immobilier d’envergure à Furnes

Il y a quelques mois, la candidature du promoteur immobilier ION a été retenue pour la deuxième étape du concours de PPP en matière de réaménagement du site de la Sucrerie de Furnes. Plusieurs promoteurs, parmi lesquels ION, ont été invités à introduire une proposition de développement ambitieuse. L’intercommunale de Flandre-Occidentale WVI a récemment désigné ION comme étant le « soumissionnaire préféré ». Cela signifie que les autres promoteurs toujours en lice ont été temporairement mis sur la touche et qu'ION a désormais l’exclusivité de la poursuite des négociations avec la WVI et la ville de Furnes. ION espère donc bien se voir finalement attribuer le marché du projet à l’automne 2017 pour, dans l’idéal, pouvoir donner le premier coup de pioche à l’été 2018. Nouveau quartier vert ION a choisi de baptiser son vaste projet immobilier du nom de Suikerpark (littéralement « Parc du Sucre »), un titre qui met l’accent sur la transformation que connaîtra le site, lui faisant perdre la fonction purement industrielle qu’a remplie la Sucrerie jusqu’en 2005 et lui conférant désormais un caractère multifonctionnel à travers l’aménagement de logements (principalement), de petits commerces et d’un parc naturel. Les hectares de surface à développer grâce au PPP 12 viendront ainsi constituer un tout nouveau quartier vert à la périphérie de la ville. En s’appuyant sur l’équipe d’experts dont il s’est entouré pour ce projet, le promoteur ION souhaite être un partenaire loyal pour l’intercommunale WVI, ainsi que pour la ville de Furnes. Il a l’ambition de réaliser ainsi, avec la participation et le soutien des habitants du quartier, un projet à fort ancrage local. Outre le développement immobilier du Suikerpark, le réaménagement du site de la Sucrerie comporte également un parc naturel de 15 hectares et un parc d'entreprises régional de 15 hectares qui sera réalisé par la WVI selon des principes de qualité durable. Soutien local Pour développer le projet, ION se fera assister par une équipe internationale de haut niveau composée d’un bureau d’architectes paysagistes (DELVA Landscape Architects en collaboration avec ARA), d’une agence d’urbanisme (CroonenBuro5), de trois bureaux d’architectes (B-architecten, A1 planning et Denc!-studio), d’un expert en développement durable (3E en collaboration avec Denc!-studio), d’une agence de communication (Common Ground) et du bureau d’ingénieurs multidisciplinaire Antea. En tout, une trentaine d’entreprises et d‘organisations se joindront à ION afin que le projet soit couronné de succès. Nombre d’entre elles opèrent localement, ce qui est une condition sine qua non pour la réalisation des hautes ambitions visées par le projet. L’investissement de toutes les parties en lice en matière de dynamisme, de créativité et d’inspiration est non seulement à l’origine de la position qu’occupe ION aujourd’hui, mais contribuera également à faire dans quelques années du Suikerpark un lieu où il fera bon vivre, travailler ou se détendre. Plus d’informations sur le projet sur www.suikerfabriek.be

De Wijngaard
Courtrai

MIXED URBAN DEVELOPMENT

55 appartements-services reconnus
50 appartements
1.547m² de bureaux pour Proximus

VERKOCHT
95%

VIVES Campus
Courtrai

BUILD-TO-SUIT 

VIVES college (activités liées à l’éducation)
Espace commerciale

Présentation officielle au grand public du projet « Vesalius » à Louvain

Un mélange de fonctions d’un genre unique en plein centre de l’ardente cité estudiantine Le 20 octobre, le prestigieux projet « Vesalius » à Louvain a dévoilé ses innombrables atouts à plus de 125 curieux. Cette réalisation intra-urbaine mixte, qui héberge plus de soixante chambres d’étudiants et 68 appartements en tous genres, un auditoire universitaire, deux salles de cinéma, une multitude d’espaces de bureaux et d’espaces commerciaux, ainsi qu’un vaste hall d’entrée abritant un foyer, constitue une véritable plus-value pour l’ardente cité estudiantine qui l’entoure. Un projet intégral d’envergure proposant un mélange de nouvelles constructions et de restauration dans le centre d’une ville séculaire mais pleine d’ardeur telle que Louvain, ce n’est pas banal. Ils étaient donc nombreux à s’être déplacés pour la visite de projet tant attendue organisée par les promoteurs immobiliers Immobel et ION et l’entrepreneur Houben en collaboration avec le magazine Bouwen aan Vlaanderen. À travers des présentations ciblées, Kristof Vanfleteren (ION), John Eyers (Jaspers-Eyers Architects) et Karel Luyckx (Houben) ont réservé à plus de 125 chanceux la primeur du développement avant-gardiste du projet. Même l’échevin en charge de l’aménagement territorial, Carl Devlies, y est allé de sa petite contribution verbale. Tous ont ensuite pu découvrir le projet « Vesalius » de leurs propres yeux durant une visite guidée de trois quarts d’heure, qui s’est clôturée par une réception dans le vaste foyer. Mélange bien pensé Le projet « Vesalius » est implanté à l’intersection des Vesaliusstraat, Tiensestraat et Brabanconnestraat – juste à côté des bâtiments du campus Groep T, la haute-école de renommée internationale pour la formation d’ingénieurs. Le complexe, situé à deux pas des facilités éducatives de la KU Leuven, du centre-ville historique et de l’épicentre des établissements horeca, prévoit un mélange bien pensé de logements, de locaux commerciaux et de locaux professionnels. Il propose aussi, en sous-sol, un imposant auditoire circulaire d’une capacité pouvant aller jusqu’à 750 personnes, deux salles de cinéma et un café-ciné. D’agréables cours intérieures viennent agrémenter le tout. La surface totale couverte par le projet « Vesalius » s’étend sur pas moins de 30 000 m², répartis en six blocs de bâtiments regroupés autour d’espaces extérieurs accessibles au public. « Cela nous a pris un an et demi avant que le concept soit complètement au point », indique Kristof Vanfleteren. « L’ampleur et l’emplacement du site étaient tels qu’il a fallu remplir beaucoup de conditions préalables et tenir compte d’un grand nombre d’intervenants. Nous pouvons donc sans conteste dire qu’il s’agit d’un projet complexe mais extrêmement passionnant. » Mot-clé : dynamique L’ensemble a été réalisé d’après un projet conçu par le bureau Jaspers-Eyers Architects. Le principal défi a consisté à transformer le site existant, fermé et peu attrayant, en un ensemble architectural de qualité voué à attirer et non à repousser, nous a confié John : « Nous voulions avant tout créer une certaine dynamique. Dans une optique yin-yang, le campus Groep T nous a d’ailleurs servi de point de référence. Alors qu’au sein du campus voisin, la vie se concentre autour d’un atrium aux couleurs claires, c’est un atrium extérieur de couleur sombre, quant à lui, qui a la part belle au sein du complexe « Vesalius ». Le caractère facilement accessible de l’ensemble ainsi que l’intégration de fonctions publiques diverses (cinéma, petits commerces, horeca, etc.) participent de la même dynamique. Le revêtement des façades constitue un troisième élément : pas question d’une maçonnerie monochrome ; on a opté pour des plaques céramiques planes déclinées en trois teintes de couleur sable. Avec ses façades ludiques et spacieuses et en raison de la qualité de ses espaces intérieurs, on ne peut même pas dire que l’ensemble « Vesalius » possède une « façade arrière ». En outre, on a veillé soigneusement à ce que le complexe puisse s’intégrer parfaitement au centre-ville de Louvain. Les axes qui composent le projet sont implantés sur les bâtiments historiques situés à proximité. Le contraste créé entre la façade polychrome du complexe « Vesalius » et le caractère uniforme des structures voisines redonne toute leur légitimité aux volumes environnants. Le site n’est donc pas isolé mais intègre tout le voisinage au projet. » Une réelle prouesse architecturale Le projet « Vesalius » comportait à la fois des nouvelles constructions et des travaux de restauration. Quelques façades des 17e et 18e siècles ont dû être remises à l’honneur dans la Tiensestraat afin de pouvoir ensuite être intégrées subtilement dans le développement. Ces aspects, parmi d’autres, font du projet « Vesalius » un véritable exploit architectural. « Une architecture du détail avec des tolérances très strictes, une tranchée de douze mètres de profondeur juste derrière les façades historiques préservées, 60 000 m³ de terrassement pendant une période très humide, réalisation de manœuvres dans l’étroit centre-ville avec des poutres en béton précontraint de 30 mètres de long, réalisation de plusieurs façades en différentes dimensions, environnement animé avec nécessité de gérer un trafic énorme, peu ou pas d’espace de stockage sur le chantier, la complexité de la question de la stabilité, etc. : les défis étaient innombrables. », nous confie Karel Luyckx, directeur technique de l’entreprise Houben. « En outre, le délai d’exécution était particulièrement court – les travaux ont tout au plus duré 24 mois. Nous n’avons pas seulement assuré une livraison dans les délais, mais nous avons effectué un travail à haute valeur qualitative. La combinaison de l’architecture de pointe, du timing serré et des difficultés logistiques rencontrées font, à n’en pas douter, du projet « Vesalius » l’un de nos projets les plus complexes à ce jour. Une réussite exceptionnelle Les processus de conception et d’exécution ont été pour le moins complexes, mais le résultat final est incontestablement à la hauteur. Un quartier que l’on cherchait à éviter depuis des années devient désormais un endroit très prisé. L’échevin en charge de l’aménagement territorial Carl Devlies partage cet avis : « Ce projet est une réussite exceptionnelle. La ville de Louvain est une vraie pionnière en matière d’aménagement urbain. Le projet « Vesalius » cadre parfaitement avec notre philosophie. La revitalisation de la partie sud-est de la ville est amorcée, et la brèche qui existait dans le tissu urbain entre les quartiers situés en amont et en aval de la Dyle a enfin été colmatée. Louvain y trouvera son compte. »

La deuxième phase du projet immobilier The Village est bouclée

Hier s'est tenue l'inauguration officielle du projet Vesalius dans la Tiensestraat. Aujourd'hui, c'est au tour du projet The Village. Le projet immobilier comporte sept bâtiments aménagés en chambres d'étudiants et en bureaux érigés autour d'une zone de verdure de près de 6 000 m². À peu près à la même époque l'an dernier, le bourgmestre Louis Tobback coupait le ruban à l'occasion de la mise en service des premiers bâtiments. Aujourd'hui a eu lieu l'inauguration officielle de la totalité du projet. Avec The Village, le promoteur immobilier ION donne une nouvelle affectation à l'ancien site du Davidsfonds et du complexe de cinéma De Studio's situé entre la Blijde Inkomststraat et la Burgemeestersstraat. Le siège du Davidsfonds est toujours établi sur le site, mais dans des bureaux flambant neufs (1 100 m²), avec entrée par la Quinten Metsysplein et non plus par la Blijde Inkomststraat. Mais The Village est avant tout une résidence d'étudiants moderne comptant pas moins de 246 chambres d'étudiants, de vastes espaces verts (5 790 m² de jardin) et de nombreuses possibilités de détente, dont une salle polyvalente avec baby-foot, billard américain et salle TV séparée. Le parking souterrain peut accueillir 74 voitures et 298 vélos. Aménagé avec des bancs et banquettes et des appareils de fitness parés aux intempéries, le jardin est également accessible aux riverains, si bien que la résidence fait intrinsèquement partie du tissu social. Il se crée ainsi une interaction naturelle entre les étudiants et les riverains. Pour donner vie au projet The Village, ION a collaboré avec le bureau d'architectes renommé Jaspers-Eyers, solidement établi dans le paysage louvaniste avec son cabinet dans la Tervuursevest. Le projet rencontre un franc succès. Pour preuve, toutes les unités sont déjà vendues. Jaspers-Eyers a également dessiné le complexe Vesalius inauguré hier. À l'instar de The Village, Vesalius – avec ses salles de cinéma et ses unités de commerce de détail – donne un nouveau souffle à la vie estudiantine dans le Mussenwijk de Louvain et maintient l'offre de logements pour étudiants de qualité à niveau. The Village 8 018 m² de superficie totale, dont 5 790 m² de jardin 7 bâtiments 246 chambres d'étudiants 74 places de parking souterraines 298 emplacements de vélos souterrains 1 100 m² d'espace de bureaux 8 225 m² de surface utile construite au sol 3 785 m² de surface utile construite en sous-sol

Vives Student
Courtrai

STUDENT HOUSING (BUILD-TO-SUIT)

126 chambres d’étudiants
1 espace de commerce
1 espace polyvalent/bar
1 espace horeca

Beau de l'air
Knokke

SENIOR HOUSING

55 appartements-services
19 parkings souterrains

VENDU
100%

Inauguration du complexe immobilier mixte Vesalius à Louvain

La Tiensestraat de nouveau sur la carte L'échevin louvaniste de l'Aménagement du territoire Carl Devlies et son homologue en charge de l'enseignement et de l'immobilier Mohamed Ridouani ont inauguré aujourd'hui le projet immobilier Vesalius. Enclavé entre la Vesaliusstraat, la Brabançonnestraat et la Tiensestraat, le complexe s'étend sur une superficie d'environ 30 000 m² et comprend notamment des appartements, des studios, diverses unités de commerce de détail, un parking souterrain, un cinéma et une salle de conférences. Il y a à peu près cinq ans, la Gilde des Métiers et Négoces de Louvain a décidé de vendre les terrains et bâtiments abandonnés au site de Groep T situé à l'époque dans la Tiensestraat. Au terme d'une procédure d'appel d'offres, le projet a été attribué aux promoteurs immobiliers Immobel et ION qui en ont fait – en collaboration avec le bureau d'architectes Jaspers-Eyers – un complexe mixte, en respectant et intégrant une série de façades classées. Cinéma d'auteur Aujourd'hui a eu lieu la réception du projet, plus d'un an après la pose de la première pierre par l'échevin Carl Devlies. Avec une surface utile de quelque 30 000 m2, le complexe comprend 69 appartements, 60 studios, 10 unités de commerce de détail, 179 places de parking souterraines, 2 salles de cinéma et une salle de conférences. Les salles de cinéma seront exploitées par l'ASBL FONK, qui programmera surtout des films alternatifs. Avec sa capacité d'accueil de 740 personnes, la salle de conférences est la deuxième plus grande de Louvain. Elle se trouve au sous-sol, tout comme les salles de cinéma. La KU Leuven est propriétaire aussi bien des salles de cinéma que de la salle de conférences. Nouvelle artère urbaine Le complexe Vesalius a pour visée de faire revivre le commerce dans la Tiensestraat, tout en formant une liaison organique entre la Boven Tiensestraat (située entre la Hooverplein et le ring) et le centre-ville. Le square du complexe est accessible au grand public. Un café culturel lié aux salles de cinéma verra aussi le jour. Le projet Vesalius est déjà réalisé à 85 % et seulement 10 % de la surface commerciale est encore disponible.

Cypres
Knokke

SENIOR HOUSING

54 appartements-services
43 parkings souterrains

VENDU
100%

Inauguration officielle de la résidence d’étudiants DE FLINT

Projet de constructions neuves de haute qualité à l'aune des étudiants et des investisseurs Aujourd'hui, la nouvelle résidence d’étudiants DE FLINT a été inaugurée officiellement par le bourgmestre, monsieur Tobback et l’échevin en charge de l’aménagement territorial, monsieur Carl Devlies. Situé à un jet de pierre de la plupart des bâtiments universitaires et du cœur battant de la ville, l’immeuble comprend 205 chambres et studios d'étudiants, ainsi que 66 emplacements de stationnement souterrains. Ce projet estudiantin à grande échelle fut réalisé par les promoteurs immobiliers Immobel (le plus important promoteur immobilier belge coté en bourse) et ION (réputé pour la qualité architecturale de ses projets) et ce dans les délais prévus, coïncidant parfaitement avec la rentrée. Le complexe est sis au coin de la Andreas Vesaliusstraat et de la Frederik Lintsstraat, à laquelle il doit son nom. DE FLINT compte 205 logements étudiants (studios et chambres), un espace polyvalent (équipé d'un coin télé, de tables de billard et de baby-foot et d’un salon doté d’un gigantesque écran intégré avec projecteur), une salle de fitness intérieure, une salle d’étude, 66 emplacements de stationnement souterrains et un espace extérieur vert avec entre autres une piste de pétanque, des bancs, des tables de pique-nique, ainsi qu'une salle de fitness extérieure et un terrain de volley-ball. La création de haut vol signée Comodo Architecten et la finition supérieure ne manquent pas d’attrait, ce qui est confirmé par le fait que toutes les unités ont été vendues avant que l'immeuble ne soit occupé. De plus, le projet séduit également son public cible, car toutes les unités ont entre-temps trouvé résident. Avec une contenance totale de quelque 10 000 mètres carrés, le projet représente une valeur d'investissement d’environ 25 millions d’euros. Sa construction étant lancée en mars 2015, le bâtiment a été réceptionné en août 2016. www.flint-leuven.be

Zilverduin
De Haan

SENIOR HOUSING

70 appartements-services
30 parkings souterrains

VENDU
100%

Flashé à Waregem Koerse

Une fois de plus, ION réserve une surprise épatante aux visiteurs de l’événement majeur de la course hippique belge. À l’instar du remarquable « skybox » mobile de l’année dernière, le promoteur ION réserve au public de la présente édition de Waregem Koerse une surprise qui cette fois aussi ne risque pas de rester inaperçue. L’entreprise qui a son siège à Waregem, prévoit en effet d’installer un studio grandeur nature où les visiteurs peuvent se faire prendre en photo. Sur un cheval. Il s’agit bien sûr d’un montage. Le studio sera équipé d’un chroma key : un écran vert permettant d’incruster de manière saisissante le portrait de personnes dans une image réalisée préalablement. En l’occurrence, ce sera sur le dos d’un cheval bondissant au-dessus du ruisseau le Gaverbeek, bien connu. ION veut ainsi attirer l’attention sur son projet ambitieux, le Waregem Business Park, un complexe architectural constitué de bureaux qui devrait être achevé à la mi-2018, et qui sera situé à deux pas de l’hippodrome légendaire. Comme Willy et Marie-Jeanne Toutes les personnes qui se font prendre en photo au stand ION, reçoivent une bande photo du résultat et les photos seront également postées automatiquement sur la page Facebook d’ION (www.facebook.com/IONDevelopDifferent). Celui ou celle qui par la suite se tague dans cet album photos en ligne, se verra peut-être offrir un « bon Waregem » d’une valeur de 500 euros. Pour la publicité annonçant cette action divertissante, ION a pu convaincre les populaires et très photogéniques Willy Naessens et son épouse Marie-Jeanne de figurer sur la photo. Waregem Business Park Entre-temps, le coup d’envoi de la construction du nouveau Waregem Businnes Park a été donné et le complexe - qui sera composé de cinq bâtiments - devrait être opérationnel dès le printemps 2018. Que l’architecture résolument moderne et la situation centrale ne manquent pas d’attrait, est confirmé par le fait que 75 % de la surface disponible ont déjà trouvé acquéreur. À noter aussi que ION occupera pour sa part le bâtiment central.

Flint
Leuven

STUDENT HOUSING

205 chambres d’étudiants
studios avec espace polyvalente et espace verte extérieure
66 parkings souterrains

VENDU
100%

The Village
Leuven

STUDENT HOUSING & OFFICES (BUILD-TO-SUIT)

7 bâtiments avec 246 chambres d’étudiants
1.100 m² espace de bureaux pour Davidsfonds
74 parkings souterrains
298 garages à vélos souterrains

VENDU
100%

Zilverhof
Diegem

SENIOR HOUSING

108 appartement-services
64 parkings souterrains
Carrefour Express

VENDU
100%

Rue Célidée
Bruxelles

AFFORDABLE HOUSING

96 unités résidentielles à partir de 90.000 EUR
parkings souterrains

Filmtheaters
Leuven

STUDENT HOUSING

109 chambres d’étudiants
32 parkings souterrains
espace commerciale

Vives
Courtrai

STUDENT HOUSING (BUILT TO SUIT)

93 chambres d’étudiants
40 garages souterrains
6 maisons mitoyennes

Le département de construction de la haute école VIVES Noord reste à Ostende, Cleantech vient à Ostende.

Vives Hogeschool Noord a décidé qu’en 2018 le département de construction déménagera de la Zeedijk à l’actuel centre de distribution postale à la Lijndraaierstraat. De plus, le département Cleantech sera à son tour déplacé à Ostende. En marge de l’école, des chambres d’étudiants vont être construites à la IJskelderstraat. Quant au centre de distribution de bpost, il se situera désormais à Plassendale 3 (à côte de l’autoroute). Pour rendre possible cette location, ION Holding achète le centre de distribution postale pour le céder à l’AGGB (Autonoom Gemeentebedrijf voor Grond- en Bouwbeleid) qui le prendra en bail emphytéotique. Le bâtiment sera loué par l’AGGB à la Vives Hogeschool Noord. Pour Vives, il importait de trouver un nouvel emplacement bien situé. Il était essentiel aussi pour la haute école de pouvoir réaliser des aménagements pour étudiants. Dans cette optique, l’AGGB va vendre à Vives ses terrains situés à la IJskelderstraat à proximité immédiate de l’école, de sorte qu’une cinquantaine de chambres pourront y être construites en collaboration avec ION Holding. L’intervention active de l’administration a ainsi permis de trouver une solution à la fois pour l’école et pour le projet de chambres d’étudiants. « Vives va accueillir la formation construction dans le centre de distribution postale où sera aussi transféré le département Cleantech, qui est actuellement organisé à Courtrai, et qui à partir du 1 septembre 2018 sera logé à Ostende », explique le bourgmestre Johan Vande Lanotte. « Cet accord est une très bonne chose pour Ostende. Cela renforce l’établissement de Vives à Ostende pour les années à venir. Il y a eu quelques pressions en faveur d’un déménagement à Bruges, mais grâce à l’intervention active de l’administration de la ville, il n’en est plus question. Nous remercions la direction de Vives pour la collaboration constructive. Les deux disciplines de formation pourront pleinement s’épanouir sur ce nouveau site. »

Vesalius
Leuven

MIXED URBAN DEVELOPMENT

68 appartements
60 studios
10 unité de commerce de détail
cinéma
salle de conférences
174 parkings souterrains