ION lance le Premier Development Fund

Le promoteur immobilier ION lance le Premier Development Fund

« Nos ambitions de croissance se cristallisent avec un nouveau nom et un nouveau fonds de développement »

Hecta, promoteur et investisseur immobilier, change de nom: ION. Avec le lancement du nouveau nom de marque, l’entreprise établie à Waregem marque le début d’une nouvelle phase de croissance. « Nous avons établi une stratégie de croissance ambitieuse qui réserve une place cruciale au nouveau fonds de développement Premier Development Fund », nous expliquent les associés gérants d’ION, Davy Demuynck et Kristof Vanfleteren. « Notre entreprise et nos collaborateurs sont prêts à relever ce défi important.  Le nouveau nom de marque reflète cette attitude vis-à-vis du grand public. »

En 2011, les spécialistes immobiliers Davy Demuynck et Kristof Vanfleteren fondèrent leur entreprise Hecta avec le soutien de deux entrepreneurs expérimentés, à savoir les associés fondateurs Paul Thiers et Jan Ruysschaert : « Le but a toujours été de nous spécialiser dans des projets mixtes complexes, tant pour l’immobilier résidentiel que commercial.   Aujourd’hui, ION dispose de toute l’expertise nécessaire pour le développement de projets, tant privés qu’au sein d’une collaboration public-privé : nous pouvons compter sur une équipe de dix collaborateurs composée de personnes dotées des connaissances techniques, juridiques, commerciales, financières et fiscales requises. »

Hecta rebaptisée ION

« Ces dernières années, notre entreprise a réalisé une forte croissance.  Afin de perpétuer ce succès, nous avons élargi notre équipe et nous nous convertissons maintenant en ION. Le mot vient du grec et signifie ‘en allant’. Nous avons choisi ce terme car nous ne cessons d’évoluer », explique Davy Demuynck. « Notre promesse aux clients et aux investisseurs reste inchangée : une prestation de services ultra professionnelle pour chaque projet immobilier. »

En un peu plus de trois ans, ION s’est constitué un vaste portefeuille qui contient aujourd’hui quinze projets immobiliers aux quatre coins de la Belgique. Ainsi, le projet The Village à Louvain, qui combine la construction du nouveau siège principal du Davidsfonds et la réalisation de 250 chambres d’étudiants. À Turnhout, ION redéveloppe un quartier entier dans le cadre d’un projet PPP urbain innovant à proximité de la gare et du nouveau port de plaisance. Cet automne, nous entamerons les travaux de Beau de l’Air, un projet comprenant 55 logements à assistance. Cette nouvelle construction sur un domaine de 6.000 m2 représente un investissement de plus de 20 millions d’EUR.

Plus de projets de plus grande envergure

ION est confiant pour l’avenir et reste ambitieux. Kristof Vanfleteren : « Nous voulons étendre notre portefeuille avec plus de projets de plus grande envergure.  Pour réaliser ce rêve, nous avons récemment fondé le Premier Development Fund. Avec ce nouveau fonds, nous visons un double objectif : d’un côté nous voulons proposer des solutions sur mesure aux investisseurs, de l’autre nous sommes décidés à développer des projets durables apportant une valeur ajoutée importante pour les utilisateurs finaux. »

La durabilité, le maître-mot pour ION. Dans ses projets, le promoteur accorde toujours une attention importante à l’architecture et aux caractéristiques écologiques des bâtiments. « Les bâtiments qui se fondent dans le paysage représentent une plus-value directe et importante pour les développements dans les zones urbaines », ajoutent les associés gérants. « L’empreinte écologique de nos bâtiments est d’ailleurs identifiée dès le début.  Grâce à l’intégration des techniques les plus récentes, nous pouvons limiter les coûts totaux pour le futur utilisateur et l’impact sur l’environnement. Il s’agit là de la valeur ajoutée que nous souhaitons créer pour toutes les parties. »

Pour de plus amples informations, contactez Davy Demuynck ou Kristof Vanfleteren, ION, + 32 56 62 50 50, davy.demuynck@ion.be ou kristof.vanfleteren@ion.be.


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


lisez egalement