website

La joint-venture ION-LIFE a été retenue comme candidate pour le redéveloppement du quartier Cadix à Anvers

Redéveloppement du quartier Cadix À Anvers-Nord, l'ancien quartier portuaire Cadix situé sur l'Eilandje (îlot) est en plein redéveloppement. Sur une superficie totale de 26 hectares, la Ville d'Anvers prévoit le développement en plusieurs phases d'une zone à caractère durable. Outre un programme résidentiel étendu qui s'adresse essentiellement aux jeunes ménages, le projet prévoit aussi la construction de commerces, de bureaux et d'équipements collectifs. Avec le réaménagement de la zone d'habitation autour du Kattendijkdok, ce redéveloppement à grande échelle en est actuellement à sa deuxième phase. AG Vespa en tant que donneur d'ordre L'Autonoom Gemeentebedrijf voor Vastgoedbeheer en Stadsprojecten Antwerpen (AG Vespa) coordonne la régie totale du développement de la zone du quartier Cadix. Dans le cadre de cette deuxième phase, AG Vespa intervient comme donneur d'ordre dans la vente d'un lot de terrains à bâtir d'une superficie de parcelle de 5 126 m². Situé stratégiquement dans la Londenstraat, véritable porte d'entrée du quartier Cadix, ce projet de construction contribuera à définir l'identité visuelle de l'Eilandje. La parcelle accueillera par ailleurs un bloc d'habitations avec vue sur le Kattendijkdok. Le projet mise sur un mélange fonctionnel de plusieurs formes d'habitat, le tout complété avec des établissements horeca de petite envergure, des commerces et des bureaux. ION-LIFE retenue dans le cadre de l'appel d'offres La procédure de vente telle que définie par AG Vespa entre à présent dans une nouvelle phase. Suite au lancement d'une procédure d'appel d'offres pour candidats-acquéreurs par le gestionnaire immobilier, 17 promoteurs belges ont introduit un dossier de sélection. Parmi ces 17 candidats-acquéreurs figure la joint-venture ION-LIFE, un partenariat entre le promoteur immobilier ION et le promoteur anversois LIFE. Entre-temps, le donneur d'ordre a retenu les trois lauréats qui affichent la vision la plus forte, à savoir : Re-Vive, CIP et ION-LIFE. Ces candidats sont invités à introduire, pour le 9 octobre, une proposition de projet pour l'occupation de la parcelle à bâtir. Déploiement durable du quartier Cadix ION-LIFE développe un projet mixte qui soutient la mission et les valeurs fondamentales du réaménagement de l'Eilandje. Les deux partenaires entendent contribuer à un déploiement durable du quartier Cadix. Le projet de marché permet aux deux partenaires de poser un point de repère pour l'Eilandje anversois en prévoyant la construction d'un bâtiment iconique respectant les valeurs architecturales historiques du quartier Cadix. Pour ce faire, ION-LIFE s'entoure d'une impressionnante équipe d'architectes : FVWW (Frederic Vandoninck Wouter Willems architecten), De Smet Vermeulen architecten, Havan-a (Haerynck Vanmeirhaeghe architecten) et De Gouden Liniaal Architecten. Le bureau d'ingénieurs Ingenium garantira la durabilité du projet pour le compte d'ION-LIFE.

Waregem Business Park
Waregem

OFFICE DEVELOPMENT

5 immeubles de bureaux individuels

P1185_A_avond01_2015.08.17_560x270_acf_cropped1
VENDU
42%

Ouverture officielle du site étudiant à Louvain

Le promoteur immobilier ION colore Louvain en vert avec un projet mixte qui réunit des chambres d'étudiants et le siège du Davidsfonds C'est en présence de la presse et d'invités que le bourgmestre de Louvain, Louis Tobback, et son échevin de l'Aménagement du Territoire, Carl Devlies, ont inauguré aujourd'hui le nouveau quartier estudiantin The Village à Leuven. Situé sur le site de l'ancien complexe de cinéma De Studio's, le projet de nouvelle construction est essentiellement destiné à héberger des étudiants, avec 246 chambres et studios. Le site accueille par ailleurs le nouveau siège du Davidsfonds, ainsi qu'une maison unifamiliale. Un vaste jardin intérieur accessible au grand public donne un nouveau souffle au quartier. Plus d'un an après la pose de la première pierre, les premiers bâtiments étaient déjà occupés. Le promoteur immobilier ION a célébré l'ouverture officielle du site avec un discours de l'échevin Carl Devlies, l'inauguration d'une plaque commémorative et une réception. Un village d'étudiants vert en plein cœur de la ville The Village est un projet vert. Au centre du terrain, sur une superficie totale de plus de 7 800 mètres carrés, se trouve un vaste jardin intérieur. La surface restante est occupée par sept bâtiments, dont cinq blocs sont aménagés avec des chambres d'étudiants dotées de tout le confort moderne et avec des espaces communs. Situé au centre-ville, à distance de marche de la gare, et entouré d'établissements horeca, de magasins et boutiques et de divers campus de la KU Leuven, de Groep T et de la Vlerick Business School, The Village constitue le point d'attache idéal pour plusieurs générations d'étudiants. Le volet résidentiel est associé à un espace de bureaux sur mesure pour la maison d'édition belge Davidsfonds. Le nouveau siège d'une superficie de 1 100 mètres carrés donne sur la Quinten Metsysplein. Un lieu de rencontre vert L'atout numéro un du site The Village se trouve en plein cœur du domaine : le jardin intérieur, qui fait office de lieu de rencontre central du projet. Une partie du jardin sera accessible aux habitants du quartier en journée via la Blijde Inkomststraat, la Burgemeestersstraat et le Mathildegang. Après la réalisation de la deuxième phase, cette zone de verdure sera aménagée avec des infrastructures de sport et de détente, des sentiers de promenade et une série de bancs et de banquettes. Suite à la démolition du complexe de cinéma De Studio's, le site était resté à l'abandon pendant de nombreuses années. Le jardin apporte à présent une bonne dose d'oxygène au quartier. Le promoteur immobilier ION prévoit par ailleurs un concierge à demeure qui, en tant que point de contact permanent pour les habitants du quartier, garantit la qualité de vie en continu. Jaspers-Eyers Architects : le souci de la fonctionnalité ION a sciemment opté pour un bureau d'architectes local disposant de l'expertise requise pour allier le caractère du centre-ville et le confort d'une nouvelle construction. Le bureau d'architectes louvaniste renommé Jaspers-Eyers a réuni allure, fonctionnalité et confort dans un projet durable entièrement réalisé conformément aux prescriptions de la KU Leuven. Le projet compte en outre deux parkings souterrains pouvant accueillir au total 74 voitures et 298 vélos. Les emplacements de vélos sécurisés permettent de réduire le nombre de vélos qui traînent dans les rues environnantes. Emménagement en plusieurs phases Le promoteur immobilier ION respecte parfaitement les délais de réception. En avril, soit environ 10 mois après la pose de la première pierre en juin 2014, le Davidsfonds a emménagé dans ses nouveaux bureaux. Et il y a quelques semaines, juste avant le début de l'année académique, a eu lieu la réception de 190 chambres d'étudiants. Une deuxième phase prévoit la démolition de l'ancien espace de bureaux du Davidsfonds et la construction de 56 chambres d'étudiants supplémentaires à la place. Cette même phase verra la réalisation définitive de la partie du jardin qui sera accessible au grand public. ION prévoit de procéder à la réception définitive du projet en septembre 2016.  

Cypres
Knokke

SENIOR HOUSING

54 appartements-services
43 parkings souterrains

P1182_C_lager_2015.07.16_560x270_acf_cropped1
VENDU
90%
ION-VACATUREBANNER-270X560FR_270x560_acf_cropped

Collaboration pour le réseau de chaleur à Turnhout

La Ville de Turnhout, le lotisseur Slim Turnhout, le promoteur immobilier ION, le gestionnaire de réseau de chaleur Eandis et le producteur et fournisseur de chaleur Veolia ont signé un accord de collaboration pour le développement d'un réseau de chaleur au sein du quartier Niefhout à Turnhout, en présence de la ministre flamande Homans chargée de la politique de la ville. Il s'agit du premier réseau de chaleur en Campine. L'objectif est d'unir les forces des différents partenaires afin de se pencher concrètement sur la création de réseaux de chaleur durables dans la région. IVEKA et Eandis s'attellent volontiers à la tâche. IVEKA, Eandis et les réseaux de chaleur La technologie des réseaux de chaleur présente de fortes ressemblances à celle de la distribution de gaz. IVEKA et Eandis disposent des connaissances et de la main-d'œuvre nécessaires à la réalisation des études de chaleur, à l'encadrement de la conception et de l'aménagement de l'infrastructure, ainsi qu'au raccordement des sources de chaleur et des consommateurs au réseau de chaleur, et par après, à l'exploitation des installations, y compris la gestion de l'échangeur de chaleur au sein de l'habitation du client. « Tout cela s'accorde parfaitement au rôle d'IVEKA et d'Eandis, qui visent à délester les villes et communes dans leur mission d'approvisionnement énergétique du domaine public », a déclaré Paul Gistelinck, le directeur Chaleur d'Eandis. Un énergie intelligente et abordable Avec ses partenaires ION et PMV, la ville de Turnhout veut développer sur d'anciens terrains industriels faisant partie du projet Slim Turnhout un nouveau quartier où le résidentiel et le professionnel se marient de façon intelligente. « Nous mettons l'accent sur la modernisation et la durabilité. Ce choix va de pair avec une technologie innovatrice assurant une énergie durable », nous raconte avec enthousiasme Kristof Vanfleteren, du promoteur immobilier ION. La signature de cet accord de collaboration reflète la confiance de la ville et des autres partenaires du projet en les gestionnaires du réseau de distribution en tant que point de contact et partenaire. Investissements ciblés En collaboration avec toutes les parties, Eandis a élaboré une étude préparatoire approfondie pour transformer ce projet en un business case rentable. Les zones potentielles de consommation à Turnhout ont été cartographiées. Il existe bel et bien une clientèle. Et les partenaires ne manquent pas d'ambition pour mener ce projet à bien. En croissant petit à petit, les partenaires misent sur un réseau de chaleur couronné de succès, sur un approvisionnement énergétique davantage durable et sur une efficacité énergétique accrue à Turnhout. Une énergie durable pour plus d'un quart des familles habitant à Turnhout Au printemps de 2016, les premiers résidents de Niefhout pourront déjà jouir de leur raccordement au réseau de chaleur. L'ambition s'étend cependant au-delà du quartier de la gare. « En étendant, à l'avenir, le réseau de chaleur vers d'autres quartiers de Turnhout, nous pouvons réduire les émissions de CO2 sur notre territoire », explique le bourgmestre Eric Vos. « Voilà pourquoi nous voulons, à terme, proposer du chauffage durable et abordable à quelque 5 000 familles de Turnhout, c'est-à-dire plus d'un quart, grâce au réseau de chaleur », déclare le bourgmestre. Chaudement recommandé Les réseaux de chaleur constituent une technologie prometteuse reliant le « confort de chaleur » à un « rendement énergétique » maximal. Cette efficacité énergétique réduit à son tour les émissions de CO2. L'efficacité énergétique des réseaux de chaleur est également un facteur primordial dans la rentabilité des projets de chaleur. Si « l'écologie » et « l'économie » vont de pair, le projet a le plus de chance de rencontrer un franc succès. Les réseaux de chaleur sont assez flexibles pour passer à la source de chaleur la plus favorable du moment, sans requérir des adaptations du réseau sous-jacent. De plus, les réseaux de chaleur sont conçus pour les applications ménagères ainsi bien qu'industrielles. La variété de possibilités bénéficie au « rendement potentiel » des projets d'investissement. Dans de nombreux pays européens, des réseaux de chaleur ont déjà vu le jour. La technologie n'est dès lors pas neuve. En Flandres, le climat d'investissement pour des réseaux de chaleur est également au beau fixe. Voilà pourquoi IVEKA et Eandis s'engagent volontiers à développer des réseaux de chaleur dans cette région. www.niefhout.be

BEAU DE L’AIR
KNOKKE

SENIOR HOUSING

55 appartements-services
19 parkings souterrains

P1142_beau-de-l27air_zicht-app-close-up_2015.05.28_560x270_acf_cropped5
VENDU
85%

Niefhout
Turnhout

MIXED URBAN DEVELOPMENT

Développement intra-urbain mixte / Collaboration Public-Privé

Zichtvanstation1_270x560_acf_cropped
A
VENDRE

La construction de la résidence étudiante Flint a débuté à Louvain

205 nouvelles chambres d'étudiant disponibles d'ici l'année académique 2016-2017 La construction de la résidence étudiante Flint a débuté à Louvain Dans le centre-ville de Louvain, sur d'anciens terrains appartenant au CPAS, la construction de la nouvelle résidence étudiante Flint a été lancée. Le projet comprend 205 chambres d'étudiants, 230 parkings à vélos et 66 places de stationnement souterraines. Le promoteur immobilier ION et Allfin y investissent plus de 25 millions d'euros. La résidence étudiante hypermoderne sera prête pour le coup d'envoi de l'année académique 2016-2017. Les années à venir, le domaine du CPAS, situé entre la Frederik Lintsstraat, la Vesaliusstraat et la Brabançonnestraat remplira diverses nouvelles fonctions. ION et Allfin y développent ensemble la résidence étudiante « Flint ». Cedric Olivier, promoteur appartenant à ION, affirme : « Aujourd'hui, nous avons donné le coup d'envoi de la construction de ce projet. Une bouteille de champagne a été cassée symboliquement sur une colonne d'appui réalisée en acier Corten. Il s'agit d'un des éléments dominants de l'architecture du bâtiment. » Une architecture de haut vol et une finition qualitative Flint comprend 205 chambres d'étudiant au sein d'un concept architectural unique créé par le bureau Comodo Architecten, établi à Louvain. « Nous avons opté pour une conception contemporaine du logement. Les chambres sont groupées dans des unités de 15 au maximum. Nous proposons des chambres régulières, ainsi que des studios. Chaque chambre est finie de manière qualitative avec d'excellents matériaux », nous explique Cedric Olivier. « De plus, nous avons prêté beaucoup d'attention aux parties communes, telles que le vaste hall d'entrée, le salon, la salle de gym la salle de billard et les terrasses privées. Un jardin intérieur, pouvant constituer une oasis de calme, verra également le jour. » La nouvelle résidence étudiante sera construite par l'entrepreneur Louis Dewaele-Denys. Le projet sera réalisé en collaboration avec la KU Leuven, ce qui signifie entre autres qu'il répondra à des exigences strictes sur le plan de la conception, de la technique de construction, de la gestion et de la sécurité. Ainsi, un concierge vivra dans le bâtiment, l'on effectuera un contrôle d'accès et chaque unité de logement disposera de compteurs individuels. Le projet Flint est proposé aux investisseurs à partir de 94 407 euros. Pour l'instant, 70 % des chambres ont été vendues. Spécialiste en la mise en location de résidences étudiantes, Wilgimmo sera responsable de la gestion. Vous trouverez toutes les informations au sujet du nouveau projet sur le site www.flint-leuven.be. Pour obtenir davantage d'informations, veuillez prendre contact avec Cedric Olivier, cedric.olivier@ion.be, tél. 0476-77.84.00.

Flint
Leuven

STUDENT HOUSING

205 chambres d’étudiants
studios avec espace polyvalente et espace verte extérieure
66 parkings souterrains

76_560x270_acf_cropped1
A
VENDRE

Zilverduin
De Haan

SENIOR HOUSING

70 appartements-services
30 parkings souterrains

zilverduin-de-haan1_270x560_acf_cropped
VENDU
100%

Une soirée d’information couronnée de succès – Beau de l’air Knokke

Le jeudi 11 juin 2015 a eu lieu, au Centre culturel Scharpoord de Knokke, une soirée d’information portant sur le lancement d’un nouveau projet de logements à assistance agréés à Knokke. Ces appartements-services combinent la liberté et l’indépendance d’un chez-soi avec la continuité des services et des soins caractéristique d’un logement à assistance. La soirée d’information a rencontré un franc succès. ION a en effet pu accueillir plus de 250 invités. M. Sven Vandendriessche, de VDD Consultancy, a expliqué le paysage des soins en Flandre, y compris la tendance au vieillissement de la population – qui fait beaucoup parler d’elle – et les défis qui en découlent, notamment le besoin de logements adaptés. L’exploitant professionnel Orpea, spécialisé dans la gestion et dans la location de concepts intégrés de logement et de services pour les plus de 60 ans, a également pris la parole pour commenter l’offre de services. Ce groupe international gère une soixantaine de résidences en Belgique et est responsable de la location et de la gestion de l’ensemble du complexe. Enfin, les aspects immobiliers du projet Beau de l’air ont été abordés. Par la suite, les invités ont eu l’occasion de poser des questions autour d’un verre et d’amuse-bouche. Ils sont repartis avec un « goodiebag » rempli de chouettes gadgets, y compris un frisbee, un ballon de plage et une casquette. Les logements à assistance du bâtiment peuvent être loués ou achetés. Les appartements sont reconnus comme logements à assistance par le gouvernement flamand, ce qui donne lieu à un régime fiscal avantageux en cas d’acquisition. Immo Lex de Knokke et Qubrik de Bruxelles ont été désignés comme agents immobiliers de ce prestigieux projet. Le bâtiment sera érigé à Knokke, au croisement de la Meerlaan et de la Gasmeterstraat, à quelques encablures du Centre culturel Scharpoord et à proximité immédiate des transports en commun. Un garage souterrain est également prévu. La résidence Beau de l’air se compose de deux bâtiments reliés par un patio et un jardin intérieur où il fera bon se détendre pendant les chaudes journées d’été. Le patio est entouré par les luxueuses parties communes, notamment un espace fitness et wellness, une brasserie, un salon avec bibliothèque et un hall d’entrée impressionnant qui donne sur le patio.

Pose de la première pierre du projet Vesalius

Ce mercredi 3 juin a eu lieu la cérémonie de pose de la première pierre du projet de nouvelle construction Vesalius, juste à côté du bâtiment de Groep T (partie de la Katholieke Universiteit Leuven) dans la Vesaliusstraat à Louvain. Au cours des mois à venir, ce site, délimité par la Vesaliusstraat, la Tiensestraat et la Brabançonnestraat, verra s’ériger un nouveau complexe de bâtiments composé de studios d’étudiants, d'appartements, de magasins et de bureaux. À cela s’ajoutera un auditoire construit en sous-sol pour le compte de la Katholieke Universiteit Leuven, ainsi que deux salles de cinéma pour le film alternatif qui seront exploitées par l’ASBL FONK. Les travaux de construction ont commencé il y a quelque temps, et la fin du projet est prévue pour l’automne 2016. Le projet est un codéveloppement d’ION et d'Allfin visant à donner un nouvel élan au quartier. Dessiné par le bureau d’architectes Jaspers-Eyers de Louvain, il offre une synergie entre les édifices historiques rénovés et les nouveaux bâtiments contemporains. L’architecture harmonieuse impliquant des dalles de façade en céramique modernes rappelle l’ancienne brique tant au niveau des dimensions que de la couleur. Le souci pour ce type de détails est un exemple de rénovation urbaine durable qui respecte le centre historique. Ce projet architectonique de haut vol prévoit également la création d’un square agréable avec des magasins et des espaces de bureaux. Le projet répond en outre à la demande importante de logements d’étudiants et d'appartements de qualité dans le centre-ville. Un appartement dans le cadre de ce projet est déjà disponible à partir de 160 000 euros. Vous trouverez toutes les informations au sujet du projet Vesalius sur le site www.vesalius-leuven.be.

La pose de la première pierre du projet Niefhout célébrée lors d’une fête de quartier

La construction d'un tout nouveau quartier a commencé à proximité de la gare de Turnhout. Une fête de quartier a été organisée dimanche matin à l'occasion de la pose de la première pierre du projet Niefhout. Dans les dix années à venir, les anciens terrains de Foresco et d’Atelfond accueilleront un nouveau quartier, se composant d'habitations, d'appartements, d'établissements horeca, de magasins, de bureaux et de nombreux espaces verts. Durant une première phase, une trentaine d'habitations et une centaine d'appartements seront construits, dont les premiers seront déjà disponibles dès le printemps 2016. Le projet Niefhout s'inscrit dans le Partenariat Public-Privé (PPP) « SLIM Turnhout » entre la ville de Turnhout, le promoteur immobilier ION et la Participatiemaatschappij Vlaanderen. Ces partenaires transformeront dans les années à venir les environs de la gare de Turnhout en un nouveau quartier où l'habitat et le travail « intelligents » seront possibles. Le projet Niefhout accorde une attention particulière à l'intégration du quartier dans l'environnement existant, à l'accessibilité et à la qualité des espaces publics, et au contact social entre les habitants. La pose de la première pierre du projet a ainsi été célébrée dimanche matin avec une fête de quartier. Arne Allewaert, promoteur immobilier d'ION, déclare : « Cette initiative nous semblait tout à fait logique, puisque ce nouveau quartier se concentre sur la vie de quartier et vise à encourager la cohésion sociale entre les habitants. Aujourd'hui, nous avons donné le coup d'envoi de la première phase du projet Niefhout. Différentes habitations avec jardin, ainsi que plusieurs types d'appartements seront construits d'ici le printemps prochain. Et ce n'est que le début. À la fin, six-cents habitations seront érigées, aux côtés d'équipements sociaux, de magasins, de bureaux et d'un nouveau domaine public de plus de 20 000 m2 d'espaces verts et toutes sortes de facilités pour les familles avec des enfants et les personnes âgées. » Le projet a été précédé d'une longue phase d'étude, notamment afin d'adapter parfaitement les bâtiments à l'environnement existant, mais également pour aménager le domaine public afin que le quartier devienne à nouveau une véritable communauté. « Et nous souhaitions déjà en donner un avant-goût aux résidents locaux, mais également aux futurs habitants du nouveau quartier. Durant la fête de quartier, ils ont ainsi pu déguster un en-cas et une boisson, profiter d'un concert live par un groupe local et admirer le site et la ville de Turnhout à cinquante mètres de hauteur grâce au 'Sky-Watch'. Niefhout doit devenir un environnement de vie agréable, exempt de voitures grâce aux parkings souterrains. Il y aura donc beaucoup de place pour les piétons et les cyclistes, mais également pour des rencontres dans les espaces publics », ajoute Arne Allewaert d'ION. Le nouveau quartier a été dessiné par le bureau anversois POLO Architects (Poponcini & Lootens). Les habitations et appartements présentent une architecture épurée, mais intemporelle, en briques rouge‑brun et avec un toit vert. La conception du domaine public est de la main du bureau amstellodamois B+B. Le rendement énergétique et l'accessibilité financière sont deux éléments importants du projet Niefhout. Une habitation du nouveau quartier est ainsi déjà disponible à partir de 199 000 euros. Toutes les informations sur le nouveau quartier se trouvent sur www.niefhout.be. Pour obtenir davantage d'informations, veuillez prendre contact avec Arne Allewaert, arne.allewaert@ion.be, 0471-55.55.78.

The Village
Leuven

STUDENT HOUSING & OFFICES (BUILT TO SUIT)

7 bâtiments avec 246 chambres d’étudiants
1.100 m² espace de bureaux pour Davidsfonds
74 parkings souterrains
298 garages à vélos souterrains

Schermafbeelding-2015-01-22-om-09.57.52_560x270_acf_cropped1

Zilverhof
Diegem

SENIOR HOUSING

108 appartement-services
64 parkings souterrains
Carrefour Express

diegem_270x560_acf_cropped
VENDU
100%

Vesalius
Leuven

MIXED URBAN DEVELOPMENT

68 appartements
60 studios
10 unité de commerce de détail
cinéma
salle de conférences
174 parkings souterrains

V_Vesalius_Nuit_CAM05_03_06_DEF_560x270_acf_cropped

La ville de Turnhout et ION optent pour la mobilité « intelligente » avec une nouvelle station cambio à Niefhout

La ville de Turnhout et le promoteur immobilier ION intègrent structurellement la nouvelle station pour voitures partagées dans le nouveau quartier Niefhout, une véritable première belge. L'administration communale et le promoteur immobilier optent ainsi résolument pour une mobilité durable. Un kit de démarrage permet aux nouveaux résidents du quartier d'accéder gratuitement au système de voitures partagées et d'éviter ainsi l'achat d'un (deuxième) véhicule. Pour ce projet, la ville de Turnhout et ION collaborent avec le fournisseur de voitures partagées cambio Vlaanderen. Le nouveau quartier Niefhout sera construit sur le terrain de l'ancienne entreprise FORESCO, situé entre la Guldensporenlei et la Diksmuidestraat. Plus abordable et moins de paperasses Le partage de voiture offre de nombreux avantages. Les utilisateurs individuels disposent d'une alternative au propre véhicule. Le partage de voiture présente non seulement un avantage financier pour le conducteur qui parcourt un nombre limité de kilomètres (moins de 10 000 km par an), l'utilisateur cambio se voit en plus débarrasser de toutes les paperasses (pas d'administration pour l'assurance, plus d'entretien, etc.). La pression sur le stationnement diminue La ville de Turnhout sort également gagnante de cette histoire. « Chaque voiture partagée substitue jusqu'à 13 voitures privées. Le partage de voiture permet ainsi de réduire la pression sur le stationnement dans notre ville. De plus, les utilisateurs de cambio prennent plus souvent le vélo et les transports en commun, » explique Marc Boogers, échevin de la mobilité. Le partage de voiture repris dans les prescriptions de lotissement Avec cette situation gagnant-gagnant, la ville de Turnhout a structurellement ancré le partage de voiture dans les prescriptions de lotissement du quartier Niefhout. Concrètement, le promoteur immobilier ION s'engage à aménager une station pour voitures partagées offrant de la place à au moins une voiture partagée et à en promouvoir l'emploi auprès des résidents de ce nouveau quartier. Précurseurs en Belgique Avec cette mesure structurelle, la ville de Turnhout endosse un rôle de précurseur en Belgique. Jamais auparavant, le concept du partage de voiture fut intégré d'une telle manière structurelle dans les procédures de permis d'un nouveau quartier résidentiel. Place à la sixième voiture cambio à Turnhout Pour le déroulement pratique et l'organisation sur le terrain, ION a conclu un accord avec cambio carsharing. Cette organisation est déjà active à Turnhout avec cinq voitures partagées réparties sur cinq stations différentes. La station supplémentaire à Niefhout est intégrée dans cette offre. Les quelque 150 autres utilisateurs de cambio à Turnhout peuvent ainsi eux aussi utiliser ces voitures. Le kit de démarrage permet en outre aux nouveaux résidents du quartier de se familiariser avec le concept. L'accent mis sur la mobilité 'intelligente' Le choix innovant d'intégrer structurellement le partage de voiture dans un projet résidentiel assure, en combinaison avec la proximité de la gare de Turnhout et du centre-ville, que l'accent du projet est entre autres mis sur la mobilité « intelligente » (les transports en commun, le vélo, le partage de voiture). Cette approche est en phase avec la vision de Slim Turnhout dans laquelle s'inscrit le nouveau quartier résidentiel de Niefhout. Slim Turnhout consiste en une collaboration entre la ville de Turnhout, ION et PMV. Ensemble, ils transformeront dans les années à venir les abords de la gare de Turnhout en un nouveau quartier où le logement et le travail « intelligents » se marieront. À propos de cambio Cambio carsharing est une formule flexible qui permet de jour et de nuit d'utiliser des voitures partagées stationnées à différents endroits dans la ville, disponibles tant pour les clients particuliers que pour les organisations et les entreprises. Les voitures peuvent être réservées à l'un des emplacements. Les tarifs dépendent de l'usage (durée et kilomètres parcourus). De plus, en tant qu'utilisateur, vous avez également accès à tous les véhicules dans les autres villes cambio en Belgique. En savoir plus Pour de plus amples informations concernant cambio carsharing, appelez le 070 222 292 ou visitez www.cambio.be. Pour de plus amples informations concernant Niefhout, visitez www.niefhout.be.

ION lance le Premier Development Fund

Le promoteur immobilier ION lance le Premier Development Fund « Nos ambitions de croissance se cristallisent avec un nouveau nom et un nouveau fonds de développement » Hecta, promoteur et investisseur immobilier, change de nom: ION. Avec le lancement du nouveau nom de marque, l'entreprise établie à Waregem marque le début d'une nouvelle phase de croissance. « Nous avons établi une stratégie de croissance ambitieuse qui réserve une place cruciale au nouveau fonds de développement Premier Development Fund », nous expliquent les associés gérants d'ION, Davy Demuynck et Kristof Vanfleteren. « Notre entreprise et nos collaborateurs sont prêts à relever ce défi important.  Le nouveau nom de marque reflète cette attitude vis-à-vis du grand public. » En 2011, les spécialistes immobiliers Davy Demuynck et Kristof Vanfleteren fondèrent leur entreprise Hecta avec le soutien de deux entrepreneurs expérimentés, à savoir les associés fondateurs Paul Thiers et Jan Ruysschaert : « Le but a toujours été de nous spécialiser dans des projets mixtes complexes, tant pour l'immobilier résidentiel que commercial.   Aujourd'hui, ION dispose de toute l'expertise nécessaire pour le développement de projets, tant privés qu'au sein d'une collaboration public-privé : nous pouvons compter sur une équipe de dix collaborateurs composée de personnes dotées des connaissances techniques, juridiques, commerciales, financières et fiscales requises. » Hecta rebaptisée ION « Ces dernières années, notre entreprise a réalisé une forte croissance.  Afin de perpétuer ce succès, nous avons élargi notre équipe et nous nous convertissons maintenant en ION. Le mot vient du grec et signifie 'en allant'. Nous avons choisi ce terme car nous ne cessons d'évoluer », explique Davy Demuynck. « Notre promesse aux clients et aux investisseurs reste inchangée : une prestation de services ultra professionnelle pour chaque projet immobilier. » En un peu plus de trois ans, ION s'est constitué un vaste portefeuille qui contient aujourd'hui quinze projets immobiliers aux quatre coins de la Belgique. Ainsi, le projet The Village à Louvain, qui combine la construction du nouveau siège principal du Davidsfonds et la réalisation de 250 chambres d'étudiants. À Turnhout, ION redéveloppe un quartier entier dans le cadre d'un projet PPP urbain innovant à proximité de la gare et du nouveau port de plaisance. Cet automne, nous entamerons les travaux de Beau de l'Air, un projet comprenant 55 logements à assistance. Cette nouvelle construction sur un domaine de 6.000 m2 représente un investissement de plus de 20 millions d'EUR. Plus de projets de plus grande envergure ION est confiant pour l'avenir et reste ambitieux. Kristof Vanfleteren : « Nous voulons étendre notre portefeuille avec plus de projets de plus grande envergure.  Pour réaliser ce rêve, nous avons récemment fondé le Premier Development Fund. Avec ce nouveau fonds, nous visons un double objectif : d'un côté nous voulons proposer des solutions sur mesure aux investisseurs, de l'autre nous sommes décidés à développer des projets durables apportant une valeur ajoutée importante pour les utilisateurs finaux. » La durabilité, le maître-mot pour ION. Dans ses projets, le promoteur accorde toujours une attention importante à l'architecture et aux caractéristiques écologiques des bâtiments. « Les bâtiments qui se fondent dans le paysage représentent une plus-value directe et importante pour les développements dans les zones urbaines », ajoutent les associés gérants. « L'empreinte écologique de nos bâtiments est d'ailleurs identifiée dès le début.  Grâce à l'intégration des techniques les plus récentes, nous pouvons limiter les coûts totaux pour le futur utilisateur et l'impact sur l'environnement. Il s'agit là de la valeur ajoutée que nous souhaitons créer pour toutes les parties. » Pour de plus amples informations, contactez Davy Demuynck ou Kristof Vanfleteren, ION, + 32 56 62 50 50, davy.demuynck@ion.be ou kristof.vanfleteren@ion.be.

Filmtheaters
Leuven

STUDENT HOUSING

109 chambres d’étudiants
32 parkings souterrains
espace commerciale

leuven1_270x270_acf_cropped

Vives
Courtrai

STUDENT HOUSING (BUILT TO SUIT)

93 chambres d’étudiants
40 garages souterrains
6 maisons mitoyennes

61_270x560_acf_cropped

Subventionnement de projet par le fond de rénovation

Le projet SLIM Turnhout a été sélectionné pour bénéficier d'un subside par le fonds de rénovation de la ville 2014 Sur la proposition de la ministre flamande chargée de la politique de ville, Liesbeth Homans, le gouvernement flamand a décidé le 12 décembre 2014 de subsidier quatre projets pour un montant de plus de 12,2 millions d'euros. Les subsides iront aux villes d'Anvers, Gand, Turnhout et Vilvorde. Les projets sélectionnés sont: Gand, Cirque d'hiver (3.223.380 euros) Anvers, Nieuw Zuid – Smart City District (3.223.380 euros) Vilvorde, Broek, moteur pour le développement de la communauté dans le Watersite (3.223.380 euros) Turnhout, Slim Turnhout (subside pour le projet de 2.558.860 euros) Slim Turnhout a pour objet la reconversion des anciennes entreprises industrielles Foresco et Atelfond, situées de manière centrale à l'ouest de la voie ferrée et de la gare. La ville de Turnhout, PMV et ION ont pour objectif d'y développer un projet multifonctionnel durable avec de la place pour 600 nouveaux logements, un espace résidentiel convivial, environ 25.000 m² de surface de bureaux et des services publics. Le stationnement se fait principalement en sous-sol, ce qui permet de porter une grande attention aux espaces publics. En attendant la réalisation, des parties des terrains seront mises à la disposition du quartier. Cette occupation temporaire doit former un lien entre les quartiers résidentiels environnants et agir comme catalyseur pour augmenter l'implication des résidents et créer un futur tissu social dynamique. Slim Turnhout servira d'espace d'expérimentation dans le but d'offrir une réponse aux changements de la société de soins et vise à créer, pour la première fois en Flandre, un environnement attentif aux habitants par le biais de l'innovation sociale. Le concept développé par le VITO (établisement flamand pour la recherche technologique) et l'école supérieure Thomas More Kempen doit transposer le principe de quartier de soins où il fait bon vivre dans la pratique, tout en encourageant fortement les habitants à faire un maximum d'activités en commun, y compris l'attention portée les uns aux autres et au quartier. Plus d'infos sur slimturnhout.be et niefhout.be (la première partie est actuellement en vente).

Rue Célidée
Bruxelles

AFFORDABLE HOUSING

96 unités résidentielles à partir de 90.000 EUR
parkings souterrains

gebouw3_270x560_acf_cropped

Lancement de la reconversion du quartier de la gare de Turnhout

Sur les anciens terrains de Foresco et d'Atelfond, entre la Merodelei et la Guldensporenlei, se dresse un tout nouveau quartier appelé "Niefhout". La vente des premiers logements a démarré le 25 octobre. Le premier coup de pioche sera donné au printemps 2015. Les premiers habitants pourront s'installer un an plus tard. Pour réaliser ce projet, trois parties ont uni leurs efforts: la ville de Turnhout, le promoteur ION et la Participatiemaatschappij Vlaanderen (PMV). Ensemble, ils se sont battus pour la rénovation du quartier de la gare de Turnhout, qui représente au total un domaine d'environ 7,8 ha. Au sein de la société Slim Turnhout, ils travailleront ensemble dans les années à venir pour créer un nouveau quartier où il sera possible d'habiter et de travailler intelligemment ("slim" en néerlandais, d'où le nom Slim Turnhout). Le développement se fait en plusieurs phases. Située sur les anciens terrains de Foresco, entre la Diksmuidestraat et la Guldensporenlei, la première phase comprend la construction de 26 logements avec jardin et de 80 appartements. Des maisons, des studios et des appartements avec 1, 2 ou 3 chambres seront mis en vente. Ce quartier deviendra un lieu de via agréable grâce à sa situation idéale tout près notamment de la gare, du nouveau port de plaisance, du centre culturel de Warande et des rues commerçantes, aux plus de 20.000 m² à aménager, à son terrain de jeu et à beaucoup de verdure. Il se convertira également en un environnement à circulation restreinte avec des parkings surtout souterrains. Bureau d'architectes anversois renommé, POLO Architects (Poponcini & Lootens) a choisi une architecture moderne et sobre qui plaira indéniablement à la fois aux jeunes et aux moins jeunes. Les habitations et immeubles d'appartements seront construits avec des briques rouge brun - un clin d'oeil au passé industriel du site - et recevront tous une toiture végétalisée. On a volontairement opté pour des habitations abordables et économiques. Une attention supplémentaire a été portée à l'accèssibilité, tant pour les parents avec une poussette que pour les gens à mobilité réduite. Et un nouveau quartier demande de nouveaux noms de rue. Pour l'instant, il y en a deux: la Dokter Nand Peetersstraat et la Bouwschen Pad. Elle sont respectivement reliées à la Guldensporenlei et à la Diksmuidestraat. Le 25 octobre 2014, les agents immobiliers organisent un évènement de lancement. De 11 à 16 heures, le projet sera présenté à toutes les personnes intéressées et les ventes seront également lancées. A 11 heures, un point de presse est prévu avec un discours de bienvenue de l'échevin Francis Stijnen. Nous vous invitons de tout coeur à y participer! Infos pratiques: Samedi 25 octobre 2014 à 11 heures Site Foresco, Guldensporenlei, Turnhout Plus d'infos sur: www.niefhout.be, www.slimturnhout.be

Herman Van Rompuy inaugure une résidence

Le président européen sortant, Herman Van Rompuy, s'est rendu hier après-midi à Courtrai pour ouvrir la nouvelle résidence étudiante internationale "Gouden Rivier" de l'école supérieure Vives. Un haïku de sa main ornera bientôt la façade de l'immeuble. Promoteur immobilier établi à Waregem, ION a construit la résidence étudiante située Beheerstraat et Meerstraat. Avec ses 96 chambres, dont 18 chambres doubles, la résidence s'adresse en premier lieu au groupe toujours plus nombreux d'étudiants étrangers qui s'installe dans le sud de la Flandre occidentale pour y étudier. Malgré un léger excès de l'offre, ils ont parfois du mal à trouver rapidement une chambre à un prix abordable. C'est pourquoi la ville a fourni un permis de construire et ce, malgré une interdiction de construire. "Les étudiants en centre-ville créent de l'animation et ce quartier va encore beaucoup changer dans les années à venir, avec une salle pour les soirées, une nouvelle piscine et un terrain évènementiel de la taille de la Place Sint-Pieter de Gand," déclare le bourgmestre Vincent Van Quickenborne (Open Vld). Entre ses activités très prenantes en tant que président du Conseil européen, Herman Van Rompuy a néanmoins trouvé le temps d'aller faire un tour à Courtrai. "Si je n'ai rien de mieux à faire?", s'est-il lui-même demandé, pour citer ensuite trois bonnes raisons de se rendre à Courtrai. "Mon épouse est née et est allée à l'école ici, tout ce qui concerne l'Europe m'intéresse énormément et tout ce qui concerne l'enseignement aussi," a déclaré Van Rompuy, qui a annoncé qu'il aimerait donner plus de cours lorsque sa tâche de président européen s'achèvera à la fin de cette année. Van Rompuy a écrit un haïku spécialement pour l'ouverture (traduction libre): "La maison européenne des jeunes A la Gouden Rivier de Courtrai Un logement plein de rêves" Le haïku sera apposé sur la façade de la résidence, qui fait déjà carton plein pour le premier semestre. Quinze nationalités différentes viendront y loger.